Comité de soutien " BN for ever ! "

Comité de soutien

pour préserver les activités innovantes

« agricultures et territoires »

de la Bergerie Nationale de Rambouillet

 

Ce comité de soutien se donne l'objectif principal d'accompagner la mise en oeuvre du projet de développement durable pluripartenarial de la Bergerie Nationale de Rambouillet.

 

Résolument tourné vers la transparence des débats, il veillera à ce que les points de vue, pris dans leur diversité, puissent être collectivement discutés pour éclairer les décisions, dans le respect et la responsabilité de chaque partenaire afin de servir l'intérêt général.

 

Seront portées à la connaissance des citoyens les différentes avancées du projet afin de lutter contre les décisions non concertées et autoritaires qui ont conduit les élus du personnel de la Bergerie à se mettre en mouvement.

 

 

 


Adresse du lien pour soutenir les activités de développement durable de la Bergerie : Comité de soutien de la Bergerie Nationale " BN for ever ! "


 

 

Non à un projet immobilier Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines / IUT parachuté, déconnecté des orientations de développement durable de la Bergerie Nationale, bafouant les règles démocratiques élémentaires !

 

Non à la disparition d’une orientation de développement durable patiemment construite par les équipes de la Bergerie Nationale de Rambouillet, soutenue par la majorité des partenaires, des citoyens (français et étrangers) et les rambolitains !

 

 

Trois objectifs citoyens majeurs motivent cette réaction !

 

1/ Préserver l’orientation agro écologique, animation territoriale et alimentation durable de la Bergerie Nationale pour faciliter l’émergence d’économies locales territorialisées, diversifiées et solidaires, porteuses d’emplois significatifs pour les populations.

 

Une orientation réellement porteuse pour l’économie locale. Par exemple :

     Les nouvelles orientations de l’exploitation agricole de la Bergerie montrent une progression des résultats de 100.000€ entre 2008 et 2010, tout en réduisant de 50% l’usage des engrais minéraux et en divisant par quatre le recours aux produits phytosanitaires. D’autres possibles existent, aidez nous à les partager et les diffuser durablement !

     L’alimentation des troupeaux de la Bergerie provient aujourd’hui à 80% de l’exploitation (contre seulement 30% il y a cinq ans) et 80% des produits sont vendus localement. Limiter les transports et les coûts énergétiques est donc possible et très rentable pour les éleveurs et les consommateurs !

     La Bergerie Nationale, partenaire et moteur d’activités du groupement « des fermiers de Rambouillet », permet à une vingtaine de petites exploitations du Sud Yvelines et de l’Eure et Loir d’ajouter des plus values à leurs productions. Aider nous pour continuer à faire rimer Solidarités et Performances économiques !

     Les enseignements dispensés par la Bergerie prennent appui sur la connaissance fine des écosystèmes et sont diffusés auprès de cibles très diversifiées, au niveau local, national et international. La Bergerie reconnue par son CFA , son CFPPA , ses pôles technologiques (exploitation agricole et centre hippique), ses formations de formateurs auprès des lycées agricoles français favorise aussi les rencontres professionnelles d’acteurs français et étrangers par l’organisation régulière de colloques, comme par exemple celui sur « Mondialisation et relocalisation des activités », en 2010. Aidez nous pour que nous puissions continuer à diffuser ces changements et ces évolutions dans les têtes et dans les pratiques. Près de 100.000 visiteurs, par an, dont 20.000 scolaires viennent sur le site majestueux de la Bergerie !

 

Une orientation réellement porteuse d’évolution en adéquation avec les politiques du ministère de l’agriculture. Par exemple :

     Formation d’apprentis en Licence Professionnelle sur le thème de l’agro-alimentation

     Création d’une maison de l’alimentation et de la gastronomie

     Partenariat avec l’institut national des métiers de bouche

     Accompagnement, via les exploitations et les ateliers technologiques, des plans ministériels (circuits courts, biodiversité, plan bio, Terre 2020…) issus du Grenelle de l’environnement vers les apprenants de l’enseignement agricole.


2/ Engager la rénovation du bâti historique et son entretien par des partenariats publics / privés, compatibles avec l’orientation de développement durable et les savoir faire historiques de la Bergerie Nationale, dans les domaines de la formation, de la recherche, du développement et de l’accueil.

Des solutions existent comme l’ouverture à des multi partenariats permettrant de répartir la charge de la rénovation du bâti, et favoriser l’ouverture à d’autres savoir-faire utiles au projet d’établissement de la Bergerie !

 

3/ Préserver l’orientation agricole du domaine et cette vitrine exceptionnelle ouverte au grand public à deux pas de la capitale par un engagement clair des tutelles du Ministère de l’Agriculture, garant des politiques de modernisation des pratiques agricoles dans le prolongement des Grenelles de l’Environnement. Pratiques mises en œuvre et diffusées par la Bergerie Nationale de Rambouillet !

 

Pourquoi ne pas conserver l’affectation et la propriété des locaux au Ministère de l’agriculture pour conserver une cohérence d’ensemble ?

 

Pourquoi chercher à brader, au plus offrant, l’originalité agricole et patrimoniale de la Bergerie, si utile aujourd’hui pour innover et développer une économie du XXI siècle diversifiée et respectueuse des écosystèmes, des cultures et des hommes ?

 

Pourquoi démanteler le domaine national dont la valeur patrimoniale et culturelle s’appuie sur trois piliers « Château, chasses et vulgarisation de l’agriculture depuis 1783 », pour un projet immobilier incohérent et irréfléchi à la place de la Bergerie ?

 

Une mobilisation citoyenne utile pour tous !

 

Le 4 juillet dernier Monsieur le Préfet des Yvelines à organisé une première réunion de concertation rassemblant les différents protagonistes, dont deux représentants des élus du personnel de la Bergerie. Réfléchir le projet de développement durable à travers l’approche du grand domaine de Rambouillet constitue une avancée. Trois groupes de travail seront mis en place, au sein desquels quelques élus du personnel de la Bergerie seront associés. Le pas de temps décisionnel devrait être également retardé. Autant d’éléments plus raisonnables au regard des objectifs de développement durable annoncés. Reste encore une inconnue, la qualité et la diversité des débats, éléments essentiels pour mettre à plat les forces et faiblesses des différentes hypothèses avancées afin de servir l’intérêt général et de construire une décision collective, débattue et partagée. 

( Voir aussi l'article de presse de l'écho du 22 juillet )


 

Le comité de soutien de la Bergerie veillera à ce que la diversité des points de vue puisse être éclairée, à partir de débats ouverts et transparents pour tous.

 

Pour soutenir les activités de développement durable de la Bergerie, cliquez ici : Adhésion au Comité de soutien de la Bergerie Nationale " BN for ever ! " 

 

Merci aux membres signataires de ce comité de soutien

qui s’engagent aux côtés de la Bergerie Nationale.